top of page
Rechercher

Comprendre l'étape du choc dans le deuil

Dernière mise à jour : 11 avr.


Quelle est la durée d'un deuil ?
Quelles sont les 7 étapes du deuil ?

 

Le deuil est une expérience inévitable dans la vie de chacun, et il se décline en plusieurs étapes distinctes, mises en exergue par la psychiatre Elisabeth Kübler-Ross. L'une de ces étapes cruciales est le choc. Comprendre cette phase est essentiel pour faire face à la perte d'un être cher. Nous allons voir ce que signifie l'étape du choc dans le processus de deuil, comment elle affecte les personnes en deuil, et les pistes concrètes pour la traverser de manière saine et constructive.


L'étape du choc dans le deuil

Lorsqu'une personne perd un être cher, que ce soit à la suite d'une maladie, d'un accident ou d'une autre circonstance tragique, il est naturel de ressentir une variété d'émotions. L'étape du choc est souvent la première réaction à la nouvelle de la perte. Elle est caractérisée par une réaction initiale de déni, d'incrédulité et de confusion. Les personnes en deuil peuvent se sentir engourdies, incapables de croire que ce qui vient de se produire est réel. Une sorte de dissociation s'effectue, réflexe naturel du cerveau, afin d'amoindrir la douleur.


Les symptômes du choc :

  1. Déni : la personne peut avoir du mal à accepter la réalité de la perte. Elle peut penser que c'est un mauvais rêve et s'attendre à ce que la personne disparue réapparaisse soudainement.

  2. Engourdissement émotionnel : le choc peut provoquer une sensation d'engourdissement émotionnel, où les sentiments sont temporairement bloqués. La sensation d'être ailleurs, hors du temps réel.

  3. Confusion : il peut être difficile de prendre des décisions ou de se concentrer. La personne en deuil peut se sentir désorientée et perdue.

  4. Irrationalité : les pensées irrationnelles peuvent surgir, telles que la culpabilité de ne pas avoir pu empêcher la perte.

  5. Colère : parfois, le choc est accompagné d'une colère intense envers la situation, envers la personne décédée ou envers le monde en général. L'injustice se cache derrière cette colère souvent.


Comment faire face au choc :

  1. Reconnaître les émotions : il est essentiel de reconnaître et d'accepter les émotions qui accompagnent le choc. Le déni et la confusion font partie intégrante du processus de deuil. Tout ce par quoi la personne endeuillée passe est légitime et mérite d'être écouté.

  2. Soutien social : chercher le soutien de proches, d'amis ou de professionnels de la santé mentale. Parler de ses sentiments peut aider à alléger le fardeau émotionnel.

  3. Prendre soin de soi : il est important de prendre soin de son bien-être physique et émotionnel. S'assurer de manger correctement, de dormir suffisamment et de faire de l'exercice. Ce sont des détails qui ont l'air anodin dans cette période de deuil mais qui sont essentielles pour son bien-être et sa reconstruction.

  4. Consulter un professionnel : si le choc persiste ou s'aggrave, il est recommandé de consulter un thérapeute, un coach ou un conseiller spécialisé dans le deuil pour vous aider à traverser cette étape difficile.


L'étape du choc est une réaction naturelle et inévitable à la perte d'un être cher. Il est crucial de reconnaître et d'accepter cette réaction tout en cherchant un soutien adéquat pour faire face à cette phase du deuil. En acceptant et en comprenant l'étape du choc, vous serez mieux préparé à traverser cette période difficile et à avancer vers la guérison.

N'oubliez pas que le deuil est un processus personnel, et chacun le traverse à sa manière. Soyez patient avec vous-même et ne vous précipitez pas pour surmonter le choc. Avec le temps, l'amour et le soutien, vous pourrez progressivement avancer vers d'autres étapes du deuil et trouver votre équilibre.


Ivan Caullychurn

Coach de vie à Bordeaux


10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commenti


bottom of page