top of page
Rechercher

Comprendre l'étape du déni dans le deuil

Dernière mise à jour : 11 avr.


Comment soutenir une personne en deuil ?
que cache la peur de la mort

 

quelles sont les 7 étapes du deuil ?

Le deuil est une expérience universelle qui survient lorsque nous perdons un être cher. C'est un processus complexe qui comporte plusieurs étapes, chacune avec ses propres défis émotionnels. La psychologue helvético-américaine Elisabeth Kübler-Ross a établi 5 étapes distinctes dans le processus du deuil. L'une d'elles est le déni, une réaction naturelle qui peut sembler déconcertante pour ceux qui l'observent de l'extérieur. Nous allons voir ce qu'est le déni, pourquoi cela se produit et comment faire face à cette réaction.


quelle est la durée d'un deuil ?

Le déni est la deuxième étape du processus du deuil, après le choc, telle que décrite par Elisabeth Kübler-Ross dans sa théorie des cinq étapes du deuil. Il s'agit d'une réaction initiale de refus de la réalité du décès. Lorsque quelqu'un est confronté à la perte d'un être cher, il peut avoir du mal à accepter la vérité de la situation. Cette réaction de déni peut prendre différentes formes, notamment le refus de croire que la personne est vraiment décédée, la croyance que la situation va s'améliorer, l'illusion que la personne aimée va revenir ou que l'on va retrouver notre vie d'avant, sans cette souffrance liée à la perte.


Comment savoir si l'on a fait son deuil ?

Le déni se produit en raison de la confrontation avec une réalité extrêmement difficile et douloureuse à intégrer. C'est une manière pour l'esprit de se protéger temporairement contre l'impact émotionnel complet de la perte. Le cerveau peut avoir du mal à traiter immédiatement la douleur intense de la perte et le déni agit comme une sorte de bouclier émotionnel. C'est une réaction normale et naturelle, même si elle peut sembler irrationnelle pour ceux qui n'ont pas vécu cette expérience. Elle est donc normale et amicale mais peut devenir problématique si elle dure dans le temps.


Comment faire face au déni ?

  1. Reconnaître que c'est normal : la première étape pour faire face au déni est de comprendre que c'est une réaction courante dans le processus du deuil. Il ne faut pas se blâmer de ressentir cette émotion ni en être effrayé de par son intensité.

  2. Trouver un soutien : parler de ce que l'on traverse avec des amis, des membres de la famille ou un professionnel de la santé mentale (psychologue, coach de vie...) peut être d'une grande aide. Le soutien social est souvent d'une aide majeure dans cette étape difficile.

  3. Enseigner le deuil : recueillir des informations sur le processus du deuil peut aider à normaliser les émotions. Savoir que le déni est une étape et donc qu'elle est par définition temporaire peut aider à la surpasser et à se préparer aux étapes suivantes du deuil.

  4. Prendre soin de soi : le deuil peut être physiquement et émotionnellement épuisant. Prendre soin de son propre bien-être, en mangeant sainement, en faisant de l'exercice, en ayant un sommeil de qualité, en s'autorisant des petits plaisirs de la vie favorise la traversée de cette période difficile.

  5. Considérer une thérapie : si le déni persiste ou devient accablant, il peut être utile de consulter un professionnel de la santé mentale (psychologues, psychiatres, coach de vie…) spécialisé dans le deuil pour obtenir un soutien supplémentaire.


Que cache la peur de la mort

Le déni est une étape normale dans le processus du deuil comme souligné par la psychologue Elisabeth Kübler-Ross. Il est important de se rappeler que chacun le vit à sa manière et qu'il y n'a pas de bonne ou de mauvaise façon de le vivre. Il ne faut pas se précipiter, ni paniquer pour surmonter cette étape, car elle fait partie intégrante du chemin vers la guérison. Avec le temps, l'acceptation de la perte deviendra plus accessible, permettant ainsi de progresser dans le processus du deuil. N'oubliez pas que le soutien des amis, de la famille et, si nécessaire, des professionnels de la santé mentale est essentiel pour traverser cet événement difficile.


Ivan Caullychurn

Coach de vie à Bordeaux



7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page